Arrondissement de Ndikiniméki : Les populations saluent l’investiture de Thomas Dupont

Arrondissement de Ndikiniméki : Les populations saluent l’investiture de Thomas Dupont
© L'Equation : Richard BONDOL     lundi 28 septembre 2020 00:00     433

De mémoire, il sera marqué dans les annales de la gestion de la commune de l’arrondissement de Ndikiniméki qu’il a existé un homme, militant de première heure dans le RDPC, qui aura, dans ses deux mandats passés comme maire, changé la physionomie de l’arrondissement de Ndikiniméki. Pour ses états de services et sa ferveur militante, il a été plébiscité par le Secrétaire Général du comité central, Jean Nkueté pour représenter la commune de Ndikiniméki aux régionales.

Il était attendu. Obieigni Thomas Dupont revient au-devant de la scène politique malgré tous les crocs-en-jambe qui lui ont été dressés ces cinq dernières années. Militant rigoureux et acharné, toujours disponible auprès de ses populations, il marque son temps. Ce temps qui lui a permis de donner à l’arrondissement de Ndikiniméki le visage d’une ville où toutes les opportunités sont permises, une ville sortie des ténèbres pour la lumière, une ville accueillante et disponible aux bonnes options de développement. Dans cette vision de développement qu’il a impulsée et qui a connu l’adhésion et l’onction des populations et de la majorité des élites de cet arrondissement, il a toujours été adulé. Certains aigris, dans une posture de confirmation personnelle, ont juré la main sur le coeur, de contribuer à sa perte. Mais ne comprendront pas la détermination qui caractérise cet homme quand il veut se mettre au service de ses populations.

Par des tripatouillages divers qui sont aujourd’hui connues de tous et par une alchimie absurde, il a été débarqué de la présidence de section en 2015. Au-delà de toutes les requêtes qui ont été acheminées au niveau du Comité central et qui n’ont pas abouti, Thomas Dupont Obieigni est resté le militant de base, respectueux des textes de son parti et toujours prêt à servir le RDPC, malgré les rumeurs, que faisait circuler le nouveau président de section, aujourd’hui maire, selon lesquelles il serait militant d’un parti de l’opposition et financerait celui-ci.

En politique des options sont multiples et diversifiées. Et le comité central de son parti, en l’investissant pour les régionales du 6 Décembre 2020, vient de démontrer pour le prouver qu’il est l’homme qu’il faut à ce poste .

MANIPULATION

Quand on perd sur le terrain de la crédibilité, on procède par l’affabulation, la stigmatisation et la manipulation des consciences. C’est à ce mauvais jeu que certaines marionnettes se livrent pour le moment en voulant faire passer la pilule selon laquelle l’arrondissement de Ndikiniméki serait en train de vouloir se soulever. Faux, faux, trois fois faux et archi faux. Bien au contraire c’est la renaissance et l’espoir qui renaissent dans cet arrondissement où on a voulu sanctifier l’imposture. Et pour surfer dans cette imposture, un certain Pascal Ahanda Assiga, un prête-nom surement, laisse entendre dans une publication dans les réseaux sociaux que : « Le nom de la candidate de l’arrondissement de Ndikinimeki pour les régionales du 06 décembre 2020 a sauté à la dernière minute ; lors du dépôt des listes à ELECAM le 22 septembre 2020. Les populations crient au scandale et envisagent un soulèvement populaire si sa candidature n’est pas retenue. Le genre n’a pas été pris en compte par la commission nationale de sélection des candidats du RDPC ». Il faut noter ici que c’est plutôt la joie qui est manifeste à Ndikiniméki. Chercher par conséquent à manipuler les consciences revient simplement à vouloir mettre, entre parenthèses, les instructions du comité central dans sa circulaire.

Cette circulaire qui, pourtant, définit toutes les articulations du processus de qualification et des prérogatives de la commission nationale. Et pour se donner des ailes, notre manipulateur des consciences retrace son film en ces termes « Ladite liste a d’abord été validée par la commission départementale présidée par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana ; (avec pour membres Oscar Ngae, Olivier Nkuindje, Robert Bati, Mme Esther Anong Nkeme et Christian Bauvais Mouthe Mpele) ensuite par la commission régionale présidée par Jean-Bernard Ndongo Essomba. Cette liste a tenu compte du respect du genre tel que prescrit par la hiérarchie du parti. C’est pour cette raison que nous avions 3 femmes (Mesdames Nouatchom de Makenene, Ayaba Ndiomo d’Ombessa et Ongbiakak Missi de Ndikinimeki) et un jeune (Dr Mbake Nyakang Henri de Deuk) dans cette liste ».

Pour mieux comprendre cette démarche, la commission départementale a certes transmis son rapport à la commission régionale, mais personne ne dit, et encore les initiateurs de ce pamphlet qu’un rapport circonstancié était greffé audit rapport avec toutes les remarques possibles. Ces remarques portées sur le cas de l’investie, Mme Missi, ont trouvé grâce devant la commission nationale qui a estimé qu’il y avait une injustice criarde portée contre un candidat, cette candidate ne remplissait pas tous les critères d’investiture dans l’arrondissement de Ndikiniméki. Aujourd’hui, c’est une potence qu’on veut dresser pour sacrifier le président James Onobiono qui n’était même pas là, et plus encore Paul Célestin Ndembiyembe pour sa position privilégiée auprès du secrétaire général du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Et comme il est connu, le maire de l’arrondissement de Ndikiniméki qui gère aujourd’hui la ville sous l’onction de la rancune, gagnerait à s’amender auprès des populations qui l’ont vomit.

SATISFACTION

La nouvelle du plébiscite de Thomas Dupont Obieigni, comme le représentant de l’arrondissement de Ndikiniméki est tombée, comme une libération. C’est une satisfaction totale qui n’a pas laissé indifférents, les populations et les militants qui n’ont pas hésité à manifester leur satisfaction face au choix du comité central. Pour Ongmemb F « Il faut dire aujourd’hui que notre parti a lavé la souillure avec laquelle on a voulu oindre notre bâtisseur. L’homme sans qui la ville rayonne. L’homme sans qui les adhésions au parti RDPC n’auraient pas connu une croissance. Nous sommes satisfaits. Nous sommes à 100% pour sa candidature et les hautes instances du parti n’ont fait que nous rassurer davantage dans ce choix ».

Pour un conseiller municipal qui reste anonyme « On ne discute pas les choix de la très haute instance du parti. Le comité central a estimé que c’est Thomas Dupont qui est l’homme de la situation pour les régionales. Et ici, à Ndikiniméki, au regard des réactions et des commentaires, l’immense majorité est populations et des militants est satisfait. C’est vrai qu’il y a des aigris qui programmaient sa mort politique, mais notre secrétaire général vient de nous prouver que notre représentant à la régionale rentre dans l’échiquier gagnant du RDPC dans le Mbam et Inoubou ».

L’arrondissement de Ndikiniméki a aujourd’hui son représentant aux élections régionales du 6 décembre 2020. Que tous ceux qui tiraient les ficelles pour sa déchéance comprennent que seul la très haute hiérarchie a le dernier mot. Et plus encore, il n’est pas judicieux d’opposer les hauts cadres du parti dans le Mbam et Inoubou. C’est le RDPC qui en pâtirait.


chat

Proverbe

Si tu vois une chèvre dans le repaire d'un lion, aie peur d'elle.

Une étoile dans le ciel Banen s'est éteinte

Yinindi

Adieu mon étoile

Yinindi

Affaire Nikoul France : Les conclusions du conseil d'administration de YININDI

Yinindi

Nécrologie : BALONG Jean Marie alias « Enfant noir » est décédé aujourd'hui à Ndikiniméki

Yinindi

Peuple Banen

Peuple Banen

La Langue Tunen

La langue parlée par tous les Banen est le Tunen. A cause du caractère dynamique des langues et du mimétisme linguistique des Banen, le Tunen a subi de profondes mutations avec le temps et d...

Peuple Banen

Le Territoire Ou Pays Banen

Le Pays Banen s’étend de Iboutoul du Canton Itound au Nord, à Indik Bendenelim du Canton Indik biakat au Sud. De Indik Toun à l’Ouest, à Indik Bandalemak du Canton Inoubou Sud l’Est. De Indi...

Peuple Banen

Présentation Du Peuple Banen

Selon les ethnologues Ydelette DUGAST et le Révérend Pasteur Dr Pierre MAHEND BITIND notamment, le Banen est le pluriel de MUNEN qui signifie homme noble doté d’une richesse spirituelle, mat...

Localités Banen

Localités Banen

Ndikinimeki

### Maire : Patrice BESSOUBEL **Dirigeants successifs** Période Nom et prénoms 2020 Patrice BESSOUBEL 2013 - 2020 Thomas Dupont OBIEGNI 2007 - 2013 Thomas Dupont OBIEGNI 2002...

content_copy Lire
Localités Banen

Nitoukou

Maire: Mme OSIANEBOM épouse ENANGA **Dirigeants successifs** Période Nom et prénoms 2020 Mme OSIANEBOM ép ENANGA 2013 -2020 Georges BIETEKE 2007 - 2013 Peter William MANDIO 2...

content_copy Lire
Localités Banen

Yingui

**Maire :** LOVET BANENGUI Laurent **Localisation géographique de la commune** YINGUI est une commune du département du NKAM dans la région du Littoral. YINGUI se trouve à 53 Km de Y...

content_copy Lire

Bureau exécutif

BOUMSONG Emmanuel Solhey

Le Président

ONGMOBE Patience

La Trésorière

OTAM Paul

Le Secrétaire général
expand_less