Association des banen du benelux

Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
Yingui veut plus de routes
CAMEROUN-Yingui veut plus de routes

Yingui veut plus de routes

Alliance NYOBIA 24 Fev 2017

Doléance soumise par les élus de cette commune du Nkam mardi aux sénateurs du Littoral en tournée. 

Limitrophe de sept communes, dont  certains  dans  la  Sanaga-Maritime et une, celle de Ndikinimeki, dans la région du Centre, Yingui, située à environ 140km de Douala, dans le département  du  Nkam,  n’a  qu’une  seule route.  Et  encore  !  «  On  ne  peut entrer  et  sortir  que  par Yabassi », assure  un  élu  local.  

Les  quelque 6000 habitants de cette commune de 2000 kilomètres carrés souhaitent vivement que ça change. Les membres du conseil municipal et le maire de la localité, Laurent Lovet, l’ont fait savoir aux sénateurs Rdpc du  Littoral,  présents  ce  mardi  21 février  à  Yingui,  dans  le  cadre  de leur tournée de compte rendu parlementaire. 

« Des bulldozers ont défilé ici, on a vu tant et tant de noms de sociétés, mais à la fin, rien. Nous avons besoin de  la  route. C’est  très grave, nous ne  savons  plus  comment  faire  », dira un cultivateur qui prenait part à la réunion de travail conduite par le sénateur Siegfried David Etame Massoma. Sur la question de cette infrastructure d’importance, les membres de la Chambre haute du Parlement se sont  voulus  porteurs  de  bonnes nouvelles. Annonçant que la route Douala-Bonepoupa-Yabassi,  d’un coût  de  20  milliards  de  francs,  a été programmée dans l’exercice budgétaire  2017. 

« Une bretelle venant à Yingui devrait pouvoir se réaliser vite », a précisé le sénateur Etame Massoma. Les sénateurs rappelleront que cette route  était souhaitée de longue date. La rencontre a, en outre, permis aux parlementaires d’entretenir leur auditoire sur des lois ou des dispositions de loi en vigueur depuis peu au Cameroun : la loi de finances, le nouveau  code  pénal  (notamment sur l’aspect des peines alternatives, la question de  l’adultère, l’expulsion du foyer et les offenses sexuelles), etc.  Les conseillers  municipaux  de Yingui et les autres habitants présents  retiendront  que  le  budget 2017 est consacré, pour l’essentiel, à  la  poursuite  de  l’effort  consenti pour la réalisation des infrastructures d’une part, et à l’appui au développement du secteur privé (avec une place importante faite à l’agriculture) d’autre part. Pour le reste, les sénateurs ont offert des formations dont devraient bénéficier sous peu le personnel communal 

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 25-Mar-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Actuellement en ligne

Mot de passe oublié
Enregistrement