object(PDO)#5 (0) { } array(1) { ["path"]=> string(46) "/UserFiles/file/article/Gaelle-Enganamouit.jpg" } CAMEROUN-Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant la tanière

Association des banen du benelux

Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière
CAMEROUN-Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant  la tanière

Can féminine 2016 : Dernier rugissement de la lionne Enganamouit avant la tanière

Leandre Nzie 17 Nov 2016

La star de la sélection nationale a inscrit un doublé pour son club de Rosengard  avant de rallier Yaoundé et le staff des lionnes  pour la Can.
La dernière des « mohican es »

Alors que le groupe des lionnes est déjà presque  au complet depuis l’arrivée  la semaine dernière d’Aboudi Onguene, il ne manquait plus que Gaëlle Enganamouit. Celle-ci jouait les prolongations avec son club de Rosegard qui était engagé en ligue des champions européenne et n’avait pas souhaité libérer la lionne indomptable. ce n’est donc  qu’après de nombreuses négociations que le club avait dit au staff des lionnes que celle-ci ne pourra être a leur disposition qu’après avoir disputé  les huitièmes de finale  aller et retour de la ligue des champions. Des conditions qu’étaient obligés de subir Carl Enow Ngatchu le sélectionneur national.

Une lionne bien en jambes.

Déjà buteuse lors du huitième de finale aller  sur penalty,  Gaëlle Enganamouit a souhaité dire au revoir a ses coéquipières de forte belle manière c’est ainsi que  ce mercredi lors du match retour des 1/8e de finale  qui opposait son club Rosengard  à Slavia Praha. La lionne indomptable a inscrit deux buts pour son club. Le premier  à la 18e et le deuxième Une minute plus tard, c’est donc par un doublé que Gaëlle Enganamouit a quitté son club employeur qui s’est qualifié  apr la meme occasion pour le tour suivant en venant a bout de cette formation  du Slavia Praha sur le score de  3-0).

Espoir de tout un pays

Au coup de sifflet final de cette rencontre, « G.E 17 » comme on l’appelle affectueusement a directement  pris le vol en direction de yaoundé pour rejoindre ses compatriotes et aller a l’assaut de la can 2016 qui se joue a domicile. Pas sur  que la meilleure joueuse africaine de l’année dernière soit d’attaque pour le match d’ouverture quand on sait qu’elle revient d’une longue blessure. Ceci reste la tache du sélectionneur et du préparateur physique qui décideront au vu de ses examens des son arrivé a Yaoundé si elle devra commencer en temps que titulaire ou du moins jouer le match d’ouverture que le Cameroun dispute face a l’Egypte deux jours seulement après avoir joué un match de haut niveau en club . Espérons que notre Enganamouit nationale sera a 100% de ses capacités pour cette compétition que le Cameroun accueille afin de conduire les lionnes au sacre final Le Cameroun affrontera l’Egypte samedi prochain en ouverture de la CAN 2016.

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 24-Jun-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Mot de passe oublié
Enregistrement