object(PDO)#5 (0) { } array(1) { ["path"]=> string(39) "/UserFiles/file/article/Ndikinimeki.jpg" } CAMEROUN-Présentation du Peuple Banen

Association des banen du benelux

Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
Présentation du Peuple Banen
CAMEROUN-Présentation du Peuple Banen

Présentation du Peuple Banen

Hekoh.org 22 Jan 2015

Selon les ethnologues Ydelette DUGAST et le Révérend Pasteur Dr Pierre MAHEND BITIND notamment, le Banen est le pluriel de MUNEN qui signifie homme noble doté d’une richesse spirituelle, matérielle et morale. C’est un peuple acéphale très allergique à la notion de chef, de commandeur. Il était dirigé par un patriarche, un guide souvent devin c´est-à-dire un voyant dont le rôle était de veiller sur la tribu et de conduire sa destinée. Jaloux de son indépendance et de sa dignité, chaque Munen aimait se percher sur sa petite colline, où il était le seul Chef. Cette mentalité ou attitude culturelle distinctive a contraint les autres peuples à considérer chacun d’eux comme un IFEYU c´est-à-dire « un homme Libre ».

Le nom Banen leur aurait été donné par leurs voisins (Bassa, Bakoko, …) pour leur caractère et leur comportement. Installé au Cameroun autour du sixième siècle, il est l’un des peuples les plus anciens. Leurs origines selon le Père Angelbert MVENG seraient la vallée du Noun. C’est par le phénomène des guerres tribales ajoute-t-il, qu’ils se seraient retrouvés dans la pénéplaine au Nord du fleuve Sanaga dans la région actuel des Yambassa avant de se disloquer en deux groupes : le premier groupe vers le nord et nord-ouest chez les Ndiki, Nitoukou et Yingui et le deuxième une minorité qui a traversé la Sanaga  en direction du Sud vers Mbalmayo et Ngomedzap. Ce deuxième groupe a subi de profondes mutations et a perdu sa langue ; c’est le groupe des BENE.

Organisation administrative

Les Banen représentent un ensemble homogène qui n’est séparé par aucun autre groupe ethnique. La division administrative survenue en 1930 est la seule épine à la cohésion du peuple Banen. Cette division a éclaté les Banen entre deux régions à savoir les régions du Centre et du Littoral, entre deux départements le Nkam et le Mbam (aujourd’hui Mbam et Inoubou), entre deux Arrondissements que sont Ndikinimeki et de Yingui. Depuis le dernier découpage administratif et la création de l’Arrondissement de Nitoukou, les Unités Administratives dont sont Originaires tous les Banen du Cameroun sont passés au nombre de trois.

Organisation traditionnelle

Traditionnellement les banen sont regroupés dans de grands ensembles appelés Canton. A la tête de ces Cantons se trouvent les Chefs de Canton. Les différents Cantons des trois arrondissements sont :
 
Arrondissement de Ndikinimeki

  1. Le Canton Inoubou Sud
  2. Le Canton Inoubou Nord
  3. Le Canton Itound

Arrondissement de Nitoukou

  1. Le Canton Nitoukou

Arrondissement de Yingui

  1. Le Canton Indik Biakat
  2. Le Canton Indik Toun
  3. Le Canton Indik Nana
  4. Le Canton Line

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 30-Dec-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Mot de passe oublié
Enregistrement